Les 15 erreurs que vous ne ferez plus sur les réseaux sociaux en 2020

Les 15 erreurs que vous ne ferez plus sur les réseaux sociaux en 2020

Loïse Barbé

Community Manager et Photographe à Brest et aux alentours (Finistère)

1. Publier du tout venant et tout ce qui vous  passe par la tête

Tout est communication dans le sens où n’importe quelle information peut servir à être publiée et peut être objet de communication.

Cependant, publier au hasard toutes les informations qui vous parviennent n’est pas stratégique.

Cela consiste aussi à ne pas avoir de stratégie social media ou digitale et à publier que du spontané sans plan précis.

2. Ne pas se fixer d’objectifs concrets et atteignables

C’est une des erreurs les plus fréquentes. C’est assez logique, car lorsqu’on débute sur les réseaux sociaux, on va avoir les mêmes automatismes de publication que sur un profil personnel.

Les objectifs sont aussi importants que les personae.

Sans objectifs, vous publiez pour rien et vous n’atteignez rien.

Quels sont les objectifs que vous pouvez-vous fixer?

  • Un certain nombre d’abonnés si vous utilisez des effets de levier et que vous travaillez votre visibilité globale.
  • Des objectifs de conversion : obtenir un certain nombre de prospects ou de ventes de produits avec la publicité Facebook.
  • Plus sur les objectifs à atteindre sur les médias sociaux dans cet article :

3. Ne pas connaître son persona par coeur

Sans étude du persona sur les réseaux sociaux, rien n’est possible car c’est une démarche marketing.

Qu’est-ce que le persona ? c’est votre cible, l’identité de votre audience avec toutes ses caractéristiques.

J’en parle plus amplement dans mon guide gratuit “Comment développer et captiver sur les réseaux sociaux en 10 points” :

https://mailchi.mp/loiseb/comment-captiver-et-developper-une-communaute-sur-les-reseaux-sociaux-en-10-points

4. Ne pas faire grandir sa ligne éditoriale

Le premier stade de ligne éditoriale est la publication de 3 ou 4 thèmes récurrents ou des actualités.

Ensuite il faut passer à un stade supérieur avec une ligne plus construite, décliner des thèmes, mensuellement par exemple. En restant au premier stade, la conversion sera moins efficace et ce ne sera que de l’information.

5. Ne pas utiliser d’effets de levier

J’ai repéré 6 effets de leviers digitaux. Vous pouvez les retrouvez dans mon guide gratuit ou e-book cité précédemment.

6. Pensez que vous connaissez assez les réseaux sociaux parce que vous les utilisez tous les jours

Cela devrait être le premier point d’ailleurs car beaucoup de gens en sont convaincus. Mais avoir des stratégies de développement de compte, faire du socialselling (de la vente par l’intermédiaire des réseaux sociaux) ou travailler la visibilité de l’entreprise en faisant par exemple des partenariats avec des influenceurs est différent.

8. Avoir des objectifs trop ambitieux et inatteignables

Vouloir démarcher beaucoup trop d’influenceurs et viser des personnes inaccessibles car très connues, surtout lorsqu’on démarre une activité constitue des objectifs trop ambitieux.

9. Dépenser trop d’argent

Fixer des sommes trop importantes pour des jeux concours ou pour de la publicité facebook ads au début.

L’important est de commencer petit et de grandir au fur et à mesure des conversions et de l’expertise digitale.

10. Ne pas avoir un univers graphique repérable, cohérent et identifiable

La cohérence graphique et l’univers créés fait que votre activité est repérable et identifiable et sera suivi sur les plateformes digitales. Votre univers suscitera l’envie de vous suivre et créera l’engagement.

11. Penser que seule les interactions comptent

Je le vois régulièrement. Donner de la valeur doit être combiné à l’interaction. Si l’on pose uniquement des questions à nos fans, ils ne verront pas notre expertise ou ne sentiront pas concernés par notre univers. Ils seront à moins à même de faire appel à nos services.

12. Ne pas donner assez de valeur

C’est une erreur très courante car il est plus difficile de donner de la valeur, cela demande du temps et de la réflexion ainsi qu’un lâcher prise.

Qu’est ce que créer de la valeur ?

  • expliquer son métier
  • parler de ses expériences
  • écrire du contenu qui sera lu et donc qualitatif, attrayant
  • miser sur la qualité plutôt que la quantité, faire moins mais mieux

13. Publier du contenu qui ne correspond pas au réseau social choisi

Cibler des particuliers sur Linkedin et proposer une offre correspondant aux particuliers.

Publier sur Twitter alors que notre secteur d’activité ne correspond pas à cette communauté numérique. (make up… )

14. Ne pas structurer son FEED Instagram

Et donc ne pas établir de ligne éditoriale visuellement structurée sur cette plateforme numérique basée sur l’image et sur l’esthétisme visuel.

15. Ne pas publier aux bonnes heures

L’engagement est beaucoup moins important si on ne publie pas aux bonnes heures. Les publications peuvent même ne pas fonctionner.

Des outils numériques, notamment ceux de programmation permettent d’établir les heures de présence de vos abonnés. N’hésitez pas à la utiliser.

On pourrait citer bien d’autres erreurs mais j’ai trouvé que pour cette fois-ci c’était suffisant.

Article suivantRead more articles