Mes 10 techniques ou plus de Community Manager  pour développer votre créativité, la stimuler et révéler tout votre potentiel créatif

Mes 10 techniques ou plus de Community Manager pour développer votre créativité, la stimuler et révéler tout votre potentiel créatif

Loïse Barbé

Community Manager et Photographe à Brest et aux alentours (Finistère)

« Vous voyez des choses et vous vous dîtes pourquoi, mais moi je rêve de choses et je me dis pourquoi pas » George Bernard Shaw.

La créativité et son développement font parti de mes thèmes de prédilection.

Je relis fréquemment « Libérez votre créativité » de Julia Cameron ou des articles qui abordent de ce sujet.


Il y a aussi le blog « Out of the box », penser en dehors de la boîte ou de manière divergente, un site très riche d’enseignement et inspirant = Out of the Box

Lorsqu’on publie sur les réseaux sociaux et dans l’univers de la communication digitale de façon globale, on fait régulièrement appel à cette fameuse créativité. On surf sur les tendances mais on souhaite aussi toujours innover – à notre petit niveau -, trouver des idées nouvelles et originales.

Je me suis renseignée sur le fonctionnement de cette fonction magique du cerveau à un moment de ma vie où j’avais besoin d’être encore plus créative.

La créativité fonctionne comme un muscle. Plus vous l’actionnez, plus il se développera. Cela deviendra un automatisme.

Un jour je suis tombée sur l’article de blog de l’Huffington Post sur ce que font différemment les gens créatifs. Il date un peu mais tout y est dit. En le lisant, j’ai découvert ce que j’étais et pourquoi.

Je me suis dit : ah mais c’est moi, ça! A partir de ce jour là, je ne me suis plus dit :

– Ce n’est pas bien d’être rêveuse, au contraire c’est même un atout et cela contribue fortement au développement de ma créativité.
– J’ai compris pourquoi j’aimais être seule.
– Pourquoi je m’entourais de « beau » et que c’était important pour moi.
– Pourquoi je me mettais souvent dans la tête des autres et que je les comprenais facilement.

etc …

Bref j’en avais tout les symptômes. C’est grave docteur?

Ensuite dans le monde du travail, j’ai vu que c’était vraiment un atout et que beaucoup de gens manquaient d’idées parce que notre éducation et notre scolarité l’ont peu développé de manière générale. A tous les postes et dans chaque service, on doit trouver des solutions à des problèmes rencontrés ou faire avancer des méthodes de travail, des façons de faire.

Maintenant à l’ère du numérique et du marketing digital, c’est encore plus vrai. Il faut innover en permanence, on ne peut plus rester sur ses acquis.

Ne pensez pas que la créativité ne soit seulement réservée aux artistes ou que si vous suivez ces 10 points et plus vous allez vous transformer en David Bowie, Lady Gaga ou Frank Ghery ou même Picaso. Tout de suite, là maintenant.

Le point commun entre tous ces artistes : ils ne peuvent pas faire un métier qui n’est pas eux même et dans lequel ils ne peuvent pas s’exprimer entièrement. Ils se moquent du regard des autres.
Le père de Paul Cézanne voulait qu’il soit notaire, – plus sécurisant et plus cartésien que peintre – mais à un moment il a décidé d’arrêter ses études de droit, il ne pouvait finalement n’être que lui même. Il a bien fait de devenir peintre, non?

La créativité, c’est aussi comme un puits que vous alimentez régulièrement et qui peut se tarir si vous n’y prenez garde.

Qui y a t-il dans ce puits?

Le puits se trouve  dans l’inconscient. Tout ce que vous observez autour de vous ou sur un sujet donné.  Plus vous observez et ensuite plus vous laissez votre cerveau libre, plus il s’alimentera et fera le plein d’imagination. Vous lisez, vous regardez un film, vous observez les gens. Vous faites des activités nouvelles. Ensuite vous laissez votre cerveau totalement libre. Le puits se remplira. Mais il a toujours besoin de cette période de décantation. Cette période est nécessaire pour laisser venir automatiquement toutes les idées, les pensées en vrac sans censure.

La créativité fonctionne à l’inverse de la rationalité et du cerveau gauche.
Faites de la comptabilité ou une tâche qui demande de la logique, voyez comment vous procédez de manière structurée et ordonnée. En comptabilité, les mécanismes sont identiques chaque mois, même si les lois évoluent.
Faites de la peinture ou une tâche créative et observez. Vous avez un idée en tête au départ et il y a peu de chance qu’elle soit la même à la fin. Vous aurez trouvé une meilleure idée en court de route. Le résultat final sera différent.

Les idées arrivent lorsque notre esprit se promène.

Ecrivez et voyez comme il est difficile parfois d’être inspiré en continue car tout doit sortir de l’inconscient. C’est pourquoi, il est difficile parfois de trouver des idées et encore plus d’en avoir sur demande.

L’entrepreneuriat et le leadership fonctionnent à l’identique. Entre l’idée que l’on avait au départ, 2 ans après ou 5 ans après. Ce n’est plus du tout la même même si on a suivi un plan, une vision, des stratégies. Je trouve d’ailleurs beaucoup de similarité entre l’artiste et l’entrepreneur ou même le chercheur, le sportif.
– Ils osent (ils sont obligés)
– Ils échouent (sinon ils ne réussiraient pas)
Ils testent en permanence (pour affiner leurs stratégies)
Ils trouvent après de nombreux échecs…(c’est la partie visible : le moment où ils réussissent)

D’autres points communs?

Dans tous les domaines de la vie, nous avons besoin de créativité et elle peut revêtir différentes formes.

La créativité est aussi proche de l’intuition car elle est située dans la même partie du cerveau, le droit.

Concrètement comment fait-on pour la développer?

J’ai trouvé 10 manières pour l’alimenter au quotidien.

Je vous fais part de celles qui marchent pour moi pour être plus créative dans mon métier de community manager, animateur de réseaux sociaux.

1. Aller marcher, vous promener (sans smartphone, musique ou podcasts ..) Faites des activités ou vous êtes tout seul.e.

Lorsque je vais me promener une demi-heure le matin avant de commencer à travailler, j’emporte juste mon smartphone pour noter les idées qui me viennent à l’esprit. Lorsque j’ai vraiment besoin d’une idée, je demande juste à la partie inconsciente de mon cerveau de la trouver. Ensuite, je savoure l’instant présent de la promenade, je laisse mon cerveau tranquille. L’idée ou les idées surgiront paisiblement au détour d’un chemin, lorsqu’on y pensera plus. Il ne faut jamais forcer l’esprit créatif a contrario de l’esprit rationnel. Lorsqu’on a compris cela, on a tout compris. On laisse les idées venir toutes seules. Il suffit juste de les noter car après elles s’en vont aussi rapidement qu’elles sont venues. Ces idées peuvent aussi venir sous la douche, en voiture ou lorsque vous jardinez.
Allez nager, courrez… Faites des activités qui libèrent votre esprit et si elle vous font du bien physiquement, c’est encore mieux.

Remarque créative 1 : la musique peut participer au développement de la créativité ou être fortement inspirante mais si vous vous promenez, laissez votre cerveau libre.
Remarque créative 2 : ayez une boîte à idées en permanence sur vous.
Remarque créative 3 : marcher en groupe ou équipe « créative » sur la plage peut faciliter encore plus le brainstorming, le remue méninge pour l’élaboration d’un projet. Ce sont de réelles séances créatives. L’intelligence collective révèle alors tout son potentiel. Certains scénaristes utilisent cette techniques pour stimuler la créativité. (cf Groupe Ouest qui soutient la création cinématographique)

2. Utiliser l’écriture automatique = c’est comme un journal intime où vous mettez tout ce qui vous passe par la tête sans structure ni jugement.

Cette écriture libère tout ce qui se trouve « bloqué » dans l’inconscient. L’inconscient est comme une boîte à idées. Toutes vos idées y sont déjà présentes.
Tout ce que vous avez observé ou remarqué aussi. Plus vous sortez de votre zone de confort, plus vous avez de nouvelles activités. Lorsque vous vous ennuyez aussi, votre inconscient regorge ensuite d’idées. L’écriture automatique libère ces idées et décoince votre esprit rationnel et bloqué qui souhaite que chaque déroulement ou solution ait une logique. Cette écriture instantanée et spontanée permet d’éviter ou en tout cas de limiter le symptôme de la page blanche. Faites cet exercice tous les jours pendant 10 à 15 jours et vous verrez. Ecrivez 1 à 3 pages dès le matin. Pendant 30 à 60 jours c’est le mieux si vous souhaitez créer un réel automatisme. C’est en même temps un exercice très libérateur car vous vous détacherez de vos contrariétés, frustrations… cette technique est celle de de Julia Cameron, l’auteur de « Libérez votre créativité ». Elle appelle cela « les pages du matin ». Elle a « décoincé » beaucoup de gens en proposant ce type d’exercices.
C’est aussi une meilleure façon de s’écouter, cela contribue à notre développement personnel et à une meilleure introspection.

3. Sortez de votre zone de confort en faisant des choses nouvelles (activités, destination… ) changez vos routines.

Essayez un jeu : tous les jours, toutes les semaines, aller dans un endroit différent dans votre ville. Dans des bars différents, des musées, des lieux où vous n’êtes jamais allé. Chaque week-end allez vous promener où vous n’avez jamais été auparavant. Pensez-y, il y a sûrement des endroits où vous n’êtes jamais allé dans votre ville.

4. Faites de l’improvisation ou une activité créative (peinture, sculpture …)

En improvisation, on doit laisser place à l’intuition et à l’imagination. Ce sont comme des séances de créativité. On choisit juste sa première phrase et on élabore une brève ébauche de son personne. On ne prévoit pas l’histoire et tout ce que l’on va dire et créer. Sans les exercices d’échauffement, il serait difficile de lâcher prise et de sortir des phrases à foison. Même si certaines personnes arrivent mieux que d’autres. Tous les exercices d’improvisation vont dans ce sens. Pour ne pas se censurer et pour laisser totalement place à son intuition et sa création.
On peut aussi avoir d’autres activités créatives.
J’ai fait de la peinture pendant un an et j’ai trouvé cela très libérateur.

5. Ne remplissez pas votre tête constamment avec de la lecture, des séries, de la télévision, des réseaux sociaux, le travail…

Laissez votre esprit libre et permettez lui de rêver. Laissez-le s’ennuyer.
Ce n’est pas facile à notre époque. Si vous remplissez constamment votre cerveau, il ne pourra plus créer.
Je parle du travail car certaines personnes travaillent trop parce qu’elles ont peur de s’ennuyer. C’est plutôt pour combler une sensation de vide.

6. Méditez.

Tout le monde ne pratique pas la méditation même si c’est de plus en plus tendance. Pour certaine personne, cela relève du bizarre ou de l’incompréhension.
Pour moi, c’est juste une évidence et cela m’apporte beaucoup.
La MÉDITATION possède beaucoup de pouvoirs et a entre autre ce pouvoir là, elle libère l’esprit. Elle permet au mental une pause dans les pensées et cette pause favorise la créativité.
Il y aurait beaucoup à dire encore sur ses bienfaits.

7. Osez

Etre vous-même, faire différemment et faire des choses nouvelles constamment. Celles qui vous correspondent et que vous souhaitez réellement réaliser. Ne vous mettez pas de barrières et n’ayez pas peur du jugement des autres car il y aura toujours des gens pour juger.
Facile à dire, non?
Il est toujours difficile d’oser surtout lorsque ce n’est pas dans votre nature.
Dans l’enfance ou par l’éducation on bride souvent les enfants. On souhaite qu’ils aient un type de parcours particulier ou un métier qui répond aux attentes de parents et de la société.
Tentez de nouvelles choses, proposez de nouvelles idées dans votre travail et dans votre vie. Peu importe le résultat.
C’est ma philosophie. « Osons »

8. Rêvez. Contemplez.

Facile à dire lorsque ce n’est pas votre truc. Non ce n’est pas mal et autoriser vous à le faire. Face à la mer, en forêt ou juste chez vous dans un fauteuil.

9. Observez.

Tout ce qu’il y a autour de vous. Par moment bien sûr.
En réseaux sociaux j’observe ce que font « les autres », en photographie je regarde d’autres photographies et elles m’alimentent. Dans mon ancien travail, lorsque je devais trouver des idées pour réaliser des vitrines j’allais faire les magasins pour regarder les tendances et les vitrines et tout cela sans acheter. Juste flâner et récolter des idées.
Dîtes vous : j’ai besoin d’une idée = j’observe, je scanne, je m’inspire des autres.
Exercice : Aller dans un endroit nouveau que ce soit sur la plage ou dans un magasin, restez-y pendant deux heures et observez sans smartphone ou livre à la main.

10. Echouez, essayez de multiples fois.

Et dites vous que c’est un apprentissage.

11. Osez l’imperfection ou le « pas tout à fait parfait ».

(Voilà, je vous avais dit qu’il y en avait 10 ou plus. C’est mon côté, je n’aime pas faire comme tout le monde…)

On ne crée jamais rien et on n’aboutit à rien si on veut en permanence que tout soit parfait.
Je dis ça pour moi plus particulièrement car cet article n’était pas assez « parfait » et j’ai donc repoussé pour le publier. Et c’est un peu mon défaut parfois et souvent.

ça m’intéresse… Et vous, avez-vous des techniques efficaces à me donner ou avez-vous des activités que vous faites pour être plus créatif et avoir un vivier d’idées en permanence?

Mes supers pouvoirs de Community Manager